• L'Illusion du GRAND Maxime CHATTAM

    Wesh canne à pêche !

    Je suis effectivement de retour après une longue période inactive. La flemme hein, clairement, autant être honnête. Avec cette période très joyeuse et positive que l'on vit actuellement *ironie*, j'ai clairement moins d'inspiration, moins d'envies... Bref !
    Cette période, nous ayant fait connaitre la joie du confinement TROIS PUTAIN DE FOIS, il fallait s'occuper. Grâce à mon instinct qui me disait "Fais gaffe, c'est la merde là, clairement ça pue, va acheter des livres", et bien j'ai acheté des livres.

    Petite liste (oui, j'ai dépensé ma thunasse...) des livres achetés :

    - Dôme (Tome 1 et 2) de Stephen KING 
    - Le Fléau (Tome 1 et 2) de Stephen KING également
    - La Ligne Verte de Stephen KING encore : j'en parlerai prochainement, je suis obligée, il est incredible ! (incroyable for la translation)
    - L'Illusion de Maxime CHATTAM, oui on change un peu
    - La trilogie Ludivine Vancker de Maxime CHATTAM : bien que je les ai déjà lu, j'avais adoré. J'en parlerai également quand je les aurai fini.

    Aujourd'hui, on va parler du roman L'Illusion du grand, de l'incroyable, du... Bon, oui, Maxime CHATTAM est clairement mon auteur préféré. Même le GRAND Stephen KING ne le dépasse pas pour moi (même malgré son talent, et La Ligne Verte).

     

    Bienvenue à Val Quarios, petite station de ski familiale qui ferme ses portes l'été.
    Ne reste alors qu'une douzaine de saisonniers au milieu de bâtiments déserts. Hugo
    vient à peine d'arriver, mais, déjà, quelque chose l'inquiète. Ce sentiment d'être épié,
    ces "visions" qui le hantent, cette disparition soudaine...
    Quels secrets terrifiants se cachent derrière ces murs ?
    Hugo va devoir affronter ses peurs et ses cauchemars jusqu'à douter de sa raison...
    Bienvenue à Val Quarios, une "jolie petite station familiale" où la mort rode avec la 
    gourmandise d'une tempête d'été.

     

    Alors... Clairement, comme ça, on se dit "Ouais fin c'est une copie de Shining". J'en sais rien perso, je ne l'ai jamais vu/lu. Je sais juste que c'est un gars qui devient fou dans un hôtel où y'a personne. La confusion peut se faire effectivement sur le synopsis assez général. MAIS PAS DU TOUT ! Ce n'est pas du tout la même histoire. Oui, Maxime CHATTAM s'inspire beaucoup de Stephen KING, mais l'histoire est complètement différente.

    J'ai beaucoup aimé ce livre. J'ai très vite accroché, tellement qu'en une semaine le livre était fini. LA FIN ! MAIS ALORS LA FIN ! Je ne m'y attendais vraiment pas. J'étais en mode "Oh ! Putain ! :o" (tête choquée de fou) Oui, c'est peu court comme critique... Je suis nulle en critique, juste j'aime bien, laissez moi sans arguments. 

    Après, pour moi, Maxime CHATTAM était mon auteur préféré pour trois choses :

    - l'écriture
    - les histoires originales
    - la psychologie des tueurs très développée

    Dans ses derniers romans, même si j'ai adoré Le Signal, on ne retrouve pas le côté psychologique... On est sur des romans d'horreur, et c'est vraiment pas mon truc... C'est pour cela que je retrouve la joie que j'avais de lire du Chattam avec La Conjuration Primitive de la trilogie que j'ai acheté récemment.

    Prochainement, je vous ferai mon Top 10, ou Top 5, ou Top un autre chiffre, de mes romans préférés de Maxime CHATTAM, en espérant vous donner envie de découvrir ou de lire les romans de cet auteur que je préfère.

     

    Bien à vous chers ami(e)s !


  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Juin à 01:32

    Ca donne envie de lire! Et hate de voir ton top sur le blog prochainement c:

    2
    Mercredi 21 Juillet à 16:34

    Après la Ligne verte, go foncer voir Django! o/

      • Jeudi 22 Juillet à 09:16

        Déjà vu ! o/ Très bon d'ailleurs !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :